Le laser dépilatoire permet d’éliminer chez la femme et l’homme les poils disgracieux quelle que soit la zone à condition que les poils soient bruns ou châtains.

epilation laser

Les lasers utilisés au cabinet sont :

  • un laser Alexandrite long pulse de longueur d’onde 755 nm et
  • un laser NdYAG 1064nm pour les peaux mates, de marque cynosure (marque américaine)

L’avantage de ces lasers est leur affinité sélective pour le pigment brun de la mélanine contenue dans le follicule pileux. Le faisceau de lumière traverse la partie superficielle de la peau sans l’altérer et transfère son énergie dans la racine du poil, c’est une méthode efficace utilisée depuis plus de 20 ans (1996) et sans danger.

Après plusieurs séances il permet une épilation quasi définitive (80 à 90%) pour les poils noirs et châtains.

Les poils blancs ou blonds sont transparents pour le faisceau laser et ne peuvent donc pas être traités. Ils pourront être traités par l’épilation électrique à l’aiguille ou électrolyse (cf fin de page).

Les peaux pigmentées, brunes, métissées ou bronzées seront traitées par laser NdYAG avec plus de sécurité.

L’épilation laser est très intéressante pour les poils incarnés car elle permet la disparition des poils et des boutons.

Précautions

La peau bronzée récemment par le soleil ou par les UV, la prise de pilules bronzantes de type bêta carotène ou encore l’utilisation de crèmes auto-bronzantes ne permettent pas les traitements par laser épilatoire. Il est également recommandé de signaler la prise de médicaments éventuellement photosensibilisants (antibiotiques, anti-inflammatoires, neuroleptiques).

Par principe de précaution, on évite de traiter les femmes enceintes.

En ce qui concerne l’âge, il semble logique d’attendre la puberté pour commencer le traitement car avant les poils sont souvent trop fins et l’efficacité est moins bonne en raison des variations hormonales.

Une consultation préalable est toujours effectuée afin d’apprécier la qualité de la pilosité et de définir la faisabilité de l’épilation, laser.

Résultats attendus

La chute des poils peut être retardée de plusieurs jours après la séance (jusqu’à 15 jours, il est possible de les raser) et repoussent 6 à 8 semaines plus tard, moins nombreux et plus fins à chaque séance.

Nombre de séances

Le nombre de séances est plus important sur le visage que sur le corps parce que le poil est plus fin. En moyenne : 6 à 8 séances pour les zones du corps pour obtenir une épilation définitive.

Espacement entre les séances : 4 à 8 semaines selon la zone traitée.

Attention pour les zones hormonales comme le menton et le visage des séances d’entretient seront nécessaires.

Un éventuel trouble hormonal associé doit être corrigé et/ou la contraception sera adaptée. En effet, le laser détruit les poils existants mais ne peut empêcher les poils de repousser s’il existe un trouble hormonal.

Il est indispensable de réaliser avec régularité les séances de laser : il convient de respecter les délais indiqués entre chaque séance. A défaut l’efficacité du traitement ne sera pas alors garantie.

Les risques

Les complications telles que brûlure ou surinfection sont très rares, les cicatrices sont exceptionnelles. Des troubles de la pigmentation : hyperpigmentation (peau plus foncée que la normale) ou hypopigmentation (peau plus claire que la normale) peuvent survenir dans les semaines suivant le traitement mais sont presque toujours réversibles et évitable en se protégeant du soleil 4 semaines avant la séance et 15 jours après la séance.

Des repousses paradoxales ont été notées, notamment sur les joues lors du traitement d’un duvet.

L’épilation électrique

epilation laser

Elle consiste à envoyer une petite décharge électrique à l’aide d’une aiguille fine dans le bulbe du poil pour empêcher sa repousse.

Les zones à épiler étant traitées poil par poil, cette technique d’épilation définitive est plus longue que les autres et nécessite plusieurs séances, elle est réservée pour les poils qui ne peuvent pas être traité par le laser : les poils blancs principalement.

L’épilation électrique ne peut se faire qu’en phase anagène (phase de pousse du poil), elle nécessite donc plusieurs passages. C’est pourquoi le traitement d’une zone peut varier de six mois à deux ans.

Quels sont les avantages de l’épilation électrique à électrolyse ?

Elle est efficace et définitive. De plus, elle convient à tous les types de peaux (mates et noires), fonctionne sur tous les poils (blancs et blonds), et on peut l’effectuer sur toutes les zones du corps et du visage.

Et les inconvénients

Son coût : le tarif étant calculé sur une base temps par devis, elle peut s’avérer coûteuse. Dernier inconvénient, la douleur. Selon notre sensibilité, elle peut être plus ou moins désagréable. Dans ce cas, une crème anesthésiante est appliquée pour atténuer les sensations de picotements.

Y a-t-il des effets secondaires ?

Outre les effets secondaires à type de rougeurs ou petites croutes, il faut surtout souligner qu’elle n’est pas adaptée à tout le monde. Elle est notamment à proscrire pour les femmes enceintes, les personnes diabétiques, les personnes cardiaques, sous traitement pour l’acné et sous chimiothérapie/radiothérapie. Il ne faut pas s’exposer au soleil pendant deux semaines, avant et après une séance. Enfin, pendant le traitement, un léger gonflement ou des rougeurs peuvent subvenir au niveau de la zone épilée pendant quelques minutes, et il arrive aussi qu’une petite croute se forme puis disparaisse au bout de 48 heures.

Les actes esthétiques ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale : Aucun remboursement n’est possible et aucun arrêt de travail ne pourra être accordé pour les actes à visée esthétique.

Chaque traitement réalisé par le DR. GHIBAUDO, est soumis à une consultation préalable avec le médecin qui comprend un examen clinique complet, la prise de photographies, et la remise d’un devis et du consentement éclairé.

Ascenseur non accessible aux fauteuils roulants.